NodeLe centre d'art vocal

Le centre d'art vocal

En 2019, le Ministère de la Culture, dans le cadre de son programme national pour le rayonnement de l’art vocal, a désigné le chœur de chambre les éléments comme Centre d’Art Vocal pour la région Occitanie. Le chœur de chambre les éléments développe ce Centre d’Art Vocal en s’appuyant sur son projet artistique et pédagogique et en collaboration avec l’ARPA, mission voix en Occitanie.

« Au moyen de la voix, cet instrument dont chacun dispose, l’art vocal est par essence l’art du partage et de l’écoute réciproque. Au cœur du plan choral, les centres nationaux d’art vocal devront devenir les piliers de cette pratique artistique universelle », Franck Riester, ministre de la Culture (juillet 2019)

 

Nous sommes très honorés d'avoir été distingués au niveau national par le ministère de la culture et de faire partie désormais du réseau des centres nationaux d'art vocal, auprès de trois autres ensembles, Accentus à Paris, Spirito à Lyon, Musicatreize à Marseille.Ces ensembles, tous adossés à un lieu d'accueil de résidences, ont été remarqués pour leur capacité à défendre la création, la diversité, mais aussi pour leur collaboration avec les autres ensembles professionnels et leur attention particulière à la pratique amateur, aux enseignements, à la ressource, enfin à l'action culturelle vers tout type de public, notamment scolaire. En Occitanie, le Centre d'art vocal s'appuie sur le choeur de chambre les éléments, en articulation étroite avec l'Arpa qui est la mission voix en région. 

 

Nos missions de Centre d'Art Vocal : 

-oeuvrer au rayonnement de l'art vocal

-accompagner et soutenir un programme d’éducation artistique et culturelle et de transmission ambitieux

-soutenir la production (coproductions, de résidences...), la diffusion du répertoire choral (notamment a cappella), des commandes de répertoire à des compositeurs et compositrices

-développer des partenariats avec des structures du territoire

-partager nos ressources

 

Les politiques publiques de soutien à l’art vocal ont été largement accompagnées des années 1990 aux années 2000 et le caractère fédérateur des pratiques vocales à l’école et en amateur pour mieux vivre ensemble a été reconnu.
Le territoire national a été, par exemple, irrigué par les missions voix et les associations départementales pour la musique. Depuis vingt-cinq ans, des ensembles vocaux spécialisés de haut niveau artistique se sont développés et implantés sur le territoire. Le réseau des labels et établissements publics nationaux s’est consolidé et participe à la diffusion des oeuvres du répertoire vocal. Enfin, un réseau d’établissements d’enseignement spécialisé et supérieur, issus du plan Landowski, s’est structuré et la formation professionnelle a vu son paysage transformé. Le ministère de la Culture poursuit cette action en direction de l’art vocal en impulsant un programme national des centres d’art vocal.